Comment personnaliser ses vêtements avec des étiquettes tissées ?

etiquette

Que ce soit pour se distinguer de ses collègues au travail, pour éviter de perdre ou de confondre ses vêtements à l’école, la pose d’une étiquette personnalisée sur un vêtement est de plus en plus en vogue. Qu’elle soit tamponnée, imprimée ou tissée, l’étiquette personnalisée permet d’embellir le vêtement ou encore de promouvoir une marque. Il en va de même chez les professionnels de couture : une étiquette, c’est la touche finale qui rend une création plus élégante et professionnelle.

Étiquettes personnalisées : que prévoit la loi ?

Comme tout autre métier dans lequel les entrepreneurs se lancent, le domaine de la couture est régi par la loi, notamment par le règlement européen n°1007/2011 du 27 septembre 2011. Cette disposition détermine les obligations sur les dénominations des fibres textiles et l’étiquetage des produits finis. Ainsi, en Europe, tous les produits textiles doivent obligatoirement être pourvus d’une étiquette indiquant leur composition en fibres. Et ce marquage est le seul qui soit obligatoire, que ce soit sur les vêtements, les chaussures, les tissus d’ameublement ou autres accessoires.

Pourquoi personnaliser ses vêtements à l’aide d’étiquettes ?

La loi n’impose donc aucune obligation sur l’étiquetage commercial des produits textiles. Cependant, les raisons derrière l’étiquetage des vêtements sont nombreuses :

  • Chez les couturiers, l’étiquetage donne un côté plus professionnel aux pièces qu’ils créent. En effet, l’étiquette sur le vêtement donnera une tout autre dimension aux créations et rassurera le client dans ses choix.
  • Chez les couturiers, les étiquettes vêtements personnalisées permettent aussi d’informer le client sur le produit qu’il a acheté : de quoi se compose le tissu ? quelles sont les fibres utilisées ? d’où proviennent les matières ? comment nettoyer le vêtement ? Bien évidemment, si toutes ces informations se trouvent sur l’étiquette, le client n’aura plus besoin de les demander au couturier.
  • Chez le particulier, l’étiquetage permet avant tout de personnaliser des vêtements. Grâce aux nombreuses étiquettes tissées vendues sur Internet, la personnalisation devient facile et accessible à la plupart des particuliers.

Les techniques d’étiquetage de vêtements

Il existe quatre principales techniques d’étiquetage pour personnaliser les produits textiles :

  • L’utilisation d’une étiquette tamponnée (à l’aide d’une gomme à graver pour reproduire un logo ou un texte) ;
  • Le transfert sur tissu (impression du logo ou du texte en miroir, puis repassage au fer sur le tissu) ;
  • Le tissu imprimé personnalisé, conçu par une société d’impression professionnelle. Il suffit de concevoir son design et ses répétitions sur une surface de tissu.
  • Les étiquettes tissées, la technique la plus professionnelle pour personnaliser des vêtements à l’aide d’étiquette coton. Si ce type d’étiquettes produit le meilleur effet, il s’agit toutefois d’un véritable investissement : les étiquettes tissées se commandent souvent par paquets de 100 voire 200. Mieux vaut être sûr du choix de design et de la qualité du tissu (toucher doux, texture soyeuse) avant de commander les étiquettes.